Véronique a quitté le monde de l'optique pour l'ébénisterie

Le Pré Saint Gervais
Avant J'étais opticienne pendant plusieurs années à Paris.

Situation

Je vis à Paris avec mon compagnon et nos 2 filles de 14 et 11 ans. J'ai changé de vie en 2014.

Histoire

"J’ai toujours aimé chiner les meubles. Quand j’étais petite, j’adorais bricoler. Mais à ce moment, pas question d’en faire un métier. La voie royale était la filière scientifique. Après mon bac, j’ai choisi un BTS d’opticien-lunetier. J’ai travaillé dans différentes entreprises indépendantes en tant que collaboratrice et responsable de magasin. Ce que j’aimais le plus dans ce métier c’était la partie très manuelle de mon travail. Et puis, lors de ma deuxième grossesse, après des difficultés au travail, j’ai décidé de quitter mon emploi avec une rupture conventionnelle. Je savais que que je ne pouvais pas rester opticienne, je ne me voyais pas du tout dans ce métier toute ma vie. Alors pourquoi ne pas essayer autre chose ?

Chez moi, je passais mon temps à chiner, à restaurer et transformer des meubles et des objets durant mon temps libre. J’avais les mains toujours occupées.Et je me rappelle qu’adolescente, je rêvais devant des reportages de l’école Boulle. Alors je me suis lancée, je me suis formée à l’école Boulle ! Mon CAP d’ébéniste en mains, j’ai poursuivi ma formation en suivant des cours et en effectuant des stages en restauration de meubles. Et puis avec mon frère, lui aussi reconverti, nous avons décidé d’ouvrir notre atelier au Pré Saint Gervais, tout près de Paris.

Je me spécialise dans une esthétique très vintage avec des meubles que je crée ou que je restaure. Nous avons démarré à partir de rien. Nous nous sommes équipés et avons commencé à avoir nos premiers clients.

Je me sens tellement mieux maintenant. Je ne me suis pas encore fixée d’objectif de salaire, cela me donne une entière liberté pour ma créativité. C’est un choix que j’ai fait avec mon conjoint qui me soutient énormément.

J’avais envie de montrer à mes filles que leur maman n’avait pas uniquement un travail alimentaire. Je voulais qu’elles comprennent qu'on peut se donner les moyens de vivre de sa passion et que nous ne sommes pas obligés d’avoir le même travail tout le temps."

photo gallerie mentor Véronique.l.mentor photo gallerie mentor Véronique.l.mentor photo gallerie mentor Véronique.l.mentor

Pour en savoir plus sur Véronique

http://ateliermonsieurmadame.fr/

https://www.facebook.com/ateliermonsieurmadame/

https://www.instagram.com/ateliermonsieurmadame/?hl=fr

photo mentor Véronique.l.mentor

Tu veux être prévenu.e dès que ce mentor sera disponible ?

Donne-nous ton nom et ton email

×

Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.