Revenir aux autres articles

Quand tu galères dans ton projet d’entreprise, comment faire pour décoller

Mis à jour le 23 juin 2022

heart

image de quand tu galères dans ton projet d’entreprise, comment faire pour décoller


Ce matin, je suis tombée sur une newsletter.


La personne vendait une formation digitale pour faire augmenter le nombre de visiteurs et l’argumentaire était surprenant !!!


Je te le résume en me mettant à la place du formateur : ‘ce que je te propose est incroyable.Tu vas gagner des milliers d’abonnés. En fait, je vais te donner des méthodes que peu de personnes connaissent. Donc, je ne peux pas partager cette formation à beaucoup de monde sinon tout le monde utiliserait ces techniques. Résultat, je vais la faire plus chère que mes formations habituelles (pour ne pas qu’elle soit prise par beaucoup de monde), comme ça tu auras le privilège d’en profiter. En plus, pour toi, je t’offre une promotion. Alors qu’attends-tu pour t’inscrire ? “


Maintenant, imagine-toi en train de lancer un projet. Tu galères. Tu n’arrives pas à avoir des clients, des prospects, des abonnés….

Tu cherches des idées depuis des semaines, des mois.

Tu t’es dit que tu pouvais réussir.


Ce projet, c’est ton rêve. Tu voulais te lancer.

Tu l’as fait. Tu t’es démené pour commencer, pour trouver des fournisseurs, des prestataires, créer ton site internet…

Mais, tu ne trouves pas tes clients.


Bref, tu as l’impression de tout faire et…tu lis sur cette newsletter.


Que ferais-tu ?



C’est génial, j’ai la réponse à mes problèmes.


Je saute dessus. En plus, les astuces sont fiables. C’est clair. Je vais y arriver.

Voilà, c’est un investissement important mais qui me sauvera.


Je ne comprends pas, aujourd’hui, tout le monde réussit vite.


Regarde, je cherche des articles sur internet. J’ai vu une boîte qui s’appelle Alan, elle est spécialisée dans les assurances santé en ligne. Elle a été créée en 2016 et 8 mois après sa création, elle a levé 12 millions d’euros. Tu imagines ! Maintenant, elle fait partie des licornes françaises.


Tiens, il y a cette autre entreprise Feed qui révolutionne la nutrition. Elle a été lancée par une personne qui n’avait rien. Quatre ans après, Feed a levé encore des millions d’euros.


Et quand les fondateurs racontent leur parcours, on a réellement l’impression qu’ils avaient la bonne idée et tout s’est mis en place de façon très fluide.


Donc, je me dis que la réussite, elle doit nous arriver de suite. On trouve une idée, on y va. Et ça vient… C’est ce que je lis. C’est ce qu’on me raconte.


Alors pourquoi pas moi ?


Donc, j’ai besoin de croire en une formation qui me dit que je vais réellement y arriver en en plus facilement….


Et si la clé c’était ça….


Réfléchissons à ce mot : FACILEMENT.


Si ça n’était que ma perception en réalité.


Et si ça n’était pas si facile que ça.


Deuxième option…



OK cette formation pourra m’être utile quand ça sera le bon moment… en attendant… je bosse


On croit souvent que le plus dur est de démarrer son projet, de chercher le concept, d’avoir la bonne idée.


Clairement, c’est essentiel. Mais si l’idée doit être bonne, le plus important est qu’elle réponde à un besoin…


Si en effet, mon projet est chouette mais ne trouve pas son marché, rien ne se passera.


Du coup, avant même de commencer à chercher des abonnés et à me ruer dans une formation landa qui me promet de gagner des milliers d’abonnés - que je ne remets pas en cause, je ne connais absolument pas son contenu - le mieux est de revoir ma stratégie.


Pourquoi mon projet ne décolle-t-il pas ?


La facilité est la clé….


Car un projet est loin d’être facile…


Les entrepreneurs aiment raconter de jolies histoires mais en réalité, pour réussir, pour décoller, il y a des heures de travail, de loupés, de ratés, de remises en question….


Mais ça personne ne veut vraiment le savoir, n’est-ce pas ? Ça rend l’histoire moins bankable….


Alors souvent, l’histoire est un peu enjolivée…


Ça me fait penser aux stars de cinéma… On a l’impression qu’elles ont toutes des corps de rêve et ça parait si simple. Ben en fait non…


Ces personnes travaillent, elles ne font que ça car elles ont un seul objectif en tête, faire rêver les gens, être bankable en somme !!!!


Quand Dyson a démarré ses aspirateurs, personne n’en voulait… Il a continué, il a même hypothéqué sa maison pour croire en ses rêves. Il a dû faire 5127 prototypes avant qu’une entreprise n’accepte de commercialiser son produit.


Quand Airbnb a lancé ses hébergements chez l’habitant, personne n’en voulait. Pourtant, le concept était top… Les fondateurs ont travaillé, réfléchi et finalement, la solution est arrivée par la photo et par New York. A New York, il y avait de la demande pour ce type de produits. Mais ça ne prenait pas. Le jour où ils ont fait appel à des photographes professionnels pour leurs photos, le site a décollé.


Alors pour certaines personnes, ça peut décoller très vite. Mais souvent derrière, elles ont une expérience d’entreprises loupés, fermées….


J’ai lu récemment l’histoire d’une entreprise qui marche bien aux Etats-Unis, Rebel Girls. Ce sont des histoires de femmes impactantes pour les enfants . L'entreprise est l'une des plus belles performances de crowdfunding chez kickstarter. Un million de dollars avait été récolté.


La fondatrice explique dans son interview qu’elle a démarré une newsletter avec 20 personnes, en quelques mois, elle en avait 4000.


Je me suis dit, c’est génial… Comment a-t-elle fait ? J'ai passé mon temps sur internet à chercher des dizaines d'articles sur son histoires. Je les ai analysés.


Et j’ai compris que c’était le storytelling pour faire rêver !!!


Avant cette aventure, elle avait créé une autre entreprise dans le même domaine, qui lui a permis d’apprendre, de sonder le marché et de comprendre ses besoins.


Voilà comment elle a conquis des milliers d’abonnés en quelques mois.


Elle n'est pas partie de rien.


Donc, quand tu démarres un projet, dis-toi que ça ne réussira pas du jour au lendemain. C’est tellement facile d’y croire.


Avec la publicité facebook ou les google ads, il est tellement envoûtant de se dire qu’il suffit juste de cliquer, de payer un peu et d’attendre que ça vienne.


Je t’avoue, j’y ai crû un peu… Je peux te donner mon expérience, ça ne marche pas.


En réalité, les choses ne se feront que si tu travailles, tu apprends, tu échoues, tu trouves une autre façon de faire, tu testes, tu trouves une autre idée…


Bien sûr, la formation est essentielle, elle te donne les bases. Mais à quoi bon chercher à augmenter le nombre d’abonnés quand ton produit n’intéresse pas ?


Une formation est utile quand tu as essayé plein de choses et que tu as réellement besoin d’apprendre pour passer au niveau supérieur.


Mais, elle ne te permet pas de réussir facilement, sans avoir à travailler, expérimenter et rater.


Les histoires d’entrepreneurs, d’entrepreneuses sont souvent mêlées de storytellings remaniés pour faire rêver.


Mais quand tu les écoutes bien, tu verras que les débuts ont été difficiles. Les personnes ont dû revoir leurs idées, se remettre en question… Et tout ce processus est un apprentissage.


Seul cet apprentissage te permettra de réussir.


Donc, dorénavant, quand tu vois ce type de formations, regarde d’abord ton besoin.

Commence à te former seul.e et quand tu as besoin de passer le niveau d’après, inscris-toi. A ce moment, cette formation te sera fructueuse.


Elle te sera utile car tu auras travaillé et tu pourras vraiment l'utiliser, la comprendre et trouver des solutions.


Les moments de doute sont essentiels.

Les moments de tiraillement sont obligatoires.

C’est ça qui rend l’histoire magique et un jour bankable !!!!



Partage logo FB logo Twitter logo Linkedin email email

Écrit par Gwladys

heart

Vos avis

Aucun avis. Sois le ou la première à donner le tien.

Donne ton avis en tant qu'invité.e ou connecte-toi si tu es inscrit.e. Je me connecte

Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.