Revenir aux autres articles

Garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

Mis à jour le 2 avril 2021

heart 1

image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?


C’est parti pour un tour ! Confinement 3ème round avec les écoles fermées.


Dans mon entourage, la réaction a été immédiate : “on est dans la logistique”. “Comment gérer les enfants et travailler ?” “On peut les faire garder par les grands-parents.” “On s’organise.” “Je suis tombée des nues.” “ Je n’avais pas prévu le coup des vacances décalées.” “On va quand même sortir ce week-end, je ne vais pas m’arrêter de vivre.” “Y’en a marre, mes vacances sont annulées.” “Je ne peux plus me projeter, on est en stand by” !!!


Et une seule personne a eu une réaction différente : “on va profiter des beaux jours pour faire le potager, pour sortir, on est dans l’organisation aussi mais ça va le faire ! ”


Alors c’est vrai que la situation est compliquée. On nous dit de nous confiner pour sauver des vies. Bien sûr qu'on veut qu'il n'y ait plus de malades mais en même temps, on trouve le temps un peu long !


Comme je le disais, j’ai l’impression de vivre un jour sans fin. Tu dois connaître ce film dans lequel Bill Murray rejoue la même journée jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il peut faire les choses autrement. Au fil du temps, il s’améliore, change radicalement et le sort est enfin rompu ! Le jour d’après arrive !


Alors comment ne pas revivre ce jour sans fin ? Comment faire pour que cette période soit plus sereine à vivre ?


Voici quelques conseils qui vont t’aider à tenir le cap, avoir de l’énergie et la positive attitude.



De la méditation pour ressentir le moment


image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

photo @ Shashi Ch - Unsplash


Comme les journées vont être intenses entre le travail, les enfants et les tâches du quotidien, pense à toi au moment du lever (quand tu es vraiment tranquille).


Si tu démarres par une séance de méditation de cinq minutes, tu vas être ramené/ée au moment présent. La méditation va te permettre de rester ancré/ée avec l’instant présent.


Ainsi en t'entraînant, tu te rendras plus compte des moments négatifs dans la journée comme les cris sur les enfants, les plaintes, l’énervement, la lassitude... et au moment où ces pensées négatives t'assailliront, tu pourras changer cet état intérieur au fur et à mesure.


En effet, avec la méditation tu vas entraîner ton esprit à vivre le moment présent. Pense à cette parole blessante qui sort de ta bouche au moment où ton enfant ne t’écoute pas…


Tu vas pouvoir changer d’approche pour ramener de la sérénité au lieu de te comporter tout le temps de la même manière et d’avoir les mêmes cris chez tes enfants.


De la gratitude


image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

photo @ Nathan Dumlao- Unsplash


Deux minutes suffiront au lever ou au coucher. Tu penses à tous les moments positifs de la journée : des rires, une balade, une chanson, une fleur, un appel téléphonique...


Ici, l’idée est de ramener ton esprit à plus de positivité. Malgré la journée fatigante que tu viens de passer, tu vas pouvoir relativiser les moments difficiles et te remplir d’énergie positive. Plus tu prendras conscience des petits instants de bonheur, plus tu retrouveras de l’énergie positive .


Du temps pour toi pour gagner en énergie


image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

photo @ Zoe Schaeffer - Unsplash

Accorde-toi vingt minutes dans la journée pour prendre l’air, te balader, faire un peu de yoga, des étirements, du jardinage... bref une activité que tu kiffes SEUL/E.


Et oui, ça nous arrive de ne jamais penser à nous. On pense à toute la famille mais on s’oublie. Alors dans ton agenda, tu te programmes ce temps. Car pour bien s’occuper des autres, il faut déjà se préoccuper de soi.


Vive le Yes day !!!


image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

Photo - Yes Day @ Netflix


Ma sœur m’a parlé récemment du film Yes Day avec Jennifer Garner. Alors c’est une famille qui passe son temps à dire non à ses enfants, je pense que tu dois connaître cette pratique si tu as des enfants !! Et elle choisit une journée pour dire oui à tout ce que les enfants souhaitent (il y a tout de même certaines règles :-)). Ça permet de calmer les tensions familiales et ça remet un peu de légèreté dans les relations entre parents et enfants.


J’ai souvent tendance à faire beaucoup d’activités pour mes enfants surtout des activités que je choisis et que je leur impose en me disant que ça va leur plaire : chasse au trésor, activités créatives, yoga… et quelquefois, ça ne les intéresse absolument pas, résultat, je persévère et tu peux imaginer comment ça finit !!! Cris, plaintes, pleurs.


Que penses-tu de lâcher prise avec les enfants ? Voilà, on ne peut pas tout faire : avoir son activité professionnelle, être maître ou maîtresse d’école et le reste !!!


Définis tes priorités, lâche le reste et tout ira un peu mieux. Si tes enfants sont grands, c’est le moment de les rendre autonomes et de les faire coopérer aux tâches de la maison !!!


Un peu d’organisation


image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

photo @ Pablo Merchan-Montes - Unsplash


Pour avoir des jours sereins, il est nécessaire de s’organiser au sein de la famille. Qui gère les enfants ? Qui travaille ? On peut alterner les matinées et les après-midis avec son/ sa conjoint/e et fixer un planning.


Ça rend les choses plus claires. On prévoit aussi les menus de la journée avec des plats simples à préparer.


On évite ainsi les moments flous et les malentendus !


Le sommeil


image de garder le moral pendant le confinement, comment y arriver ?

photo @ Kyle Glenn - Unsplash


Enfin, je finirai par l’essentiel, une fois les enfants couchés, le mieux est de se coucher tôt aussi… Notre sommeil est hyper important pour notre cerveau. Souvent, on aura tendance à se dire :” je profite enfin” et on va regarder un film ou une série pour se coucher vers 23 heures ou minuit.


En réalité, le sommeil ne sera pas suffisamment réparateur et le lendemain risque de mal se passer !!!


Alors on change cette habitude. Pour y arriver, pense à mettre une alarme sur ton téléphone pour définir ton heure de coucher, ça peut t’aider à mettre en place cette nouvelle routine.



Cette situation est exceptionnelle mais elle nous donne une leçon, rien n'est acquis au final. A nous d'apprendre à nous adapter et surtout à accepter la situation. Quand on décide d'accepter que oui, il n'y aura pas de vacances, oui je dois m'occuper de mes enfants, oui je dois aussi travailler, on se met dans un état d'esprit plus serein. Il y a moins de résistances dans notre esprit et dans notre corps. Et quand on accepte, on trouve des idées, on a cette créativité pour faire en sorte que les journées se passent bien.


Alors "ça va, ça vient, au fond tout va bien" comme le disent les chanteurs Vitaa et Slimane.





photo principale - Un jour Sans fin @ Kombini.com

Partage logo FB logo Twitter logo Linkedin email email

Écrit par Gwladys

heart

Vos avis

3 avis.

Donne ton avis en tant qu'invité.e ou connecte-toi si tu es inscrit.e. Je me connecte
avatar
invité_747a
(05/04/2021)

Bonjour Gwladys,

C'est un article très encourageant par ces temps moroses. Tu as raison , il y a à mettre en place des rituels pour évacuer les tensions. Pour moi , le plus important c'est s'accorder un peu de temps pour soi pour faire des choses qui nous plaisent et ça on n'y pense jamais.

D'autre part , le Covid est là et il faut apprendre à vivre en société avec en toute sérénité et non dans la crainte.



avatar
Aurélia
(10/04/2021)

Merci Tinallagi! Merci gwladys! Ton article fait du bien! Je viens de le lire avant d’attaquer ma journée et c’est vrai, il ne fait pas beau, on est confiné et pourtant je sens que cela va être une belle journée! Merci encore

Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.