Revenir aux autres articles

Et si je pouvais faire le premier pas

Mis à jour le 1 juin 2021

heart

image de et si je pouvais faire le premier pas


Ce matin, elle allait enfin lui faire un sourire, aussi simple que ça et pourtant, ce geste ne lui serait jamais venu à l’esprit avant...


Quelques semaines plus tôt

Tous les matins, elle emmenait ses enfants à l’école et c’était toujours le même rituel. Baisser les yeux, ne regarder personne, ne pas parler aux gens… Un bisou aux enfants. Et puis, elle repartait aussi vite qu’elle était venue.


Il y avait des parents qui discutaient devant la grille de l’école. Ils avaient l’air heureux. Mais Non, ça n’était pas pour elle. Elle n’avait pas le temps de parler avec eux.


D’ailleurs, elle se demandait tout le temps ce que les autres faisaient de leur journée. Elle devait se mettre au travail. Elle croulait sous le travail. Elle démarrait par des réunions. Et ensuite, elle n’arrêtait plus… jusqu’à aller chercher les enfants à l’école le soir quand elle le pouvait.


Avec son mari et leurs deux enfants, ils habitaient cette ville depuis maintenant quelques années et elle se rendit compte ce soir qu’elle ne s'était fait aucune amie. Elle ne connaissait personne.


Est-ce que ça lui manquait ? Elle avait ses amies d’enfance. Ses amies du travail. Sa famille. Mais elle aurait aimé avoir des amies voisines, des amies qui avaient leurs enfants dans la même classe que les siens, des amies avec qui partager son quotidien.


Ses copines lui avaient pourtant dit qu’elle rencontrerait des parents lorsque ses enfants entreraient à l’école. Alors pourquoi elle n’y arrivait pas ? Il y avait bien eu les goûters d’anniversaire mais elle n’avait pas réussi à garder contact avec les parents. Au fond, elle ne savait même pas pourquoi.


Est-ce qu’elle le voulait ? Est-ce qu’elle s’était créé un monde où personne ne pouvait entrer ?


Elle avait toujours été timide. Mais elle avait réussi à avoir des amies proches, des amies de longue date. Entre temps, elle avait changé, elle avait évolué, mais ses amies étaient restées les mêmes. Elles la voyaient toujours comme si les années n’étaient pas passées. Cette sensation commençait à lui peser. Elle n’était pas naturelle avec elles. Elle n’était pas elle-même.


Cet après-midi, elle put finir son travail à 16h. Elle avait le temps de chercher ses enfants à la sortie d’école. “Bon”, se dit-elle, “aujourd’hui, je vais essayer de parler à un parent.”


Elle se rendit à l’école. Mais à son grand désarroi, impossible de parler à quiconque. Tous les parents attendaient leurs enfants avec leur smartphone entre leurs doigts. Tous étaient occupés ou faisaient semblant de l’être. Comment engager la discussion avec eux ? se demanda-t-elle.


“Je n’y arriverai jamais”, se dit-elle, en rentrant chez elle, désemparée.


Le soir, elle en parla avec son mari. Il lui conseilla alors de s’inscrire à l’association des parents d’élèves. Il lui proposa d’inviter des enfants à la maison, l’occasion parfaite pour rencontrer les parents… Mais non, c’était trop difficile pour elle.


Si les parents refusaient ? S’ils la trouvaient trop insistante ? Et pour l’association des parents d’élèves, elle n’aurait jamais le temps de s’investir.


Quelques jours plus tard…

Elle a décidé de courir un peu ce matin. Et là, elle voit une maman de l’école qui marche en face d’elle au loin. La maman est souriante, elle arrive près d’elle. “Non, non, c’est trop dur, je ne veux pas la voir”, se dit-elle. Elle se sent mal à l’aise, elle transpire. Et elle décide de bifurquer au dernier moment sur un autre chemin pour éviter la maman.


Alors elle se met à pleurer assise sur le sol… “je ne me comprends pas.” Tout à coup, une étrange personne vint s’asseoir à côté d’elle. Une femme comme venue d’un autre monde, d’un monde féérique. C’était incroyable.

-“Je pense que tu as besoin d’aide”, dit l’étrange personne.

-Qui es-tu ?

-Je viens de tes rêves, de tes désirs, de ce que tu veux être.

-Je ne comprends rien. Es-tu réelle ? Pourquoi es-tu venue ?

-Tu m’as appelée inconsciemment. Tu veux y arriver. Tu es prête.

-Comment ça ?

-Tu vois la personne qui est venue en face de toi, c’était ton expérience pour que tu puisses aller au-delà de ta peur.

-Comment sais-tu cela ?

-Disons que je suis celle qui t’aide. Je te fais ouvrir les yeux. Si tu veux rencontrer des personnes, tu n’y arriveras jamais en restant comme ça.

-Que veux-tu dire ? Je ne comprends pas. J’essaie mais je n’y arrive pas.

-Ce que tu es, tu l’attires. Tu es dans la fuite, dans la peur. Tu es dans le manque. Tu n’y arrives pas. Que ressentent les personnes à ton égard ? La même chose que toi, une sensation de peur, de fuite. Alors personne ne viendra t’aborder puisque toi-même tu le refuses au fond de toi.


Elle était abasourdie. Personne ne lui avait parlé avec autant de franchise. Et au lieu de rejeter cette étrange personne, elle sentait qu’elle était dans le vrai. Oui, elle refusait de voir les personnes, elle avait peur. “ Alors que dois-je faire ?”, demanda-t-elle ?

L’étrange personne lui dit simplement : “ressens au fond de toi, tu auras la réponse. Si tu es dans le vrai, tu te sentiras légère, si tu es dans la peur, tu le sentiras aussi.” Et elle disparut.


Jour J

Elle s’était levée ce matin et elle avait ressenti comme une intuition qui était venue à elle comme ça. Elle allait juste sourire à une personne, celle qui lui semblait agréable. Et puis elle verrait. Pas d’attente, pas de fuite, juste un sourire.

Elle déposa ses enfants et vit une maman la regarder et lui dire bonjour comme par hasard. Alors, elle lui fit un grand sourire. “Waouh”, se dit-elle, “je l’ai fait. Merci.”


Quelques jours après, elles se recroisèrent. Leurs enfants étaient dans la même classe et elles venaient de la même région. Elles parlèrent longtemps devant l’école pendant que leurs enfants jouaient et la maman lui dit :” ça vous dirait de venir prendre le goûter chez nous ? “


FAIS LE PREMIER PAS ET TA VIE CHANGERA.


Photo principale @Mimochai

Partage logo FB logo Twitter logo Linkedin email email

Écrit par Gwladys

heart

Vos avis

2 avis.

Donne ton avis en tant qu'invité.e ou connecte-toi si tu es inscrit.e. Je me connecte
avatar
invité_7f6d
(01/07/2021)

Ton article me fait réfléchir sur les habitudes qui s'enracinent en nous , oubliant d'aller à ce qui peut être essentiel pour enrichir une vie. Tu as raison la vie sociale est importante et c'est à chacun de nous de faire le premier pas !!!!!

avatar
Gwladys
(02/07/2021)

Lol c'est vrai ! En faisant ce qu'on n'a pas l'habitude de faire, on apprend énormément sur nous.


Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.