Revenir aux autres articles

Comment se libérer de son ego pour trouver le bonheur

Mis à jour le 5 août 2020

heart 1

image deComment se libérer de son ego pour trouver le bonheur


Je cherche à aller mieux, pour être moins sensible au regard des autres, pour me débarrasser des pensées négatives qui m’empêchent pleinement de profiter de la vie, depuis le début de ma carrière d'ingénieure et d'autant plus depuis que je suis maman.


Je suis maman de deux enfants dont l’une en situation de handicap. Le rythme s’est intensifié pour concilier vie pro et vie perso ; les coups de blues aussi ; j’étais très sensible aux remarques de mon entourage professionnel et personnel. Et ça commençait à me peser.


La prise de conscience que je devais travailler sur mon “ petit moi” est devenue une évidence.


C’est quoi ce petit moi ?


Le petit moi ou l’égo c’est la façon dont on se perçoit; notre propre interprétation des remarques des autres et des situations qui nous arrivent; nos pensées néfastes qui nous accaparent.


Comment positiver dans toutes les situations ?

Comment accepter ce qu’on ne peut changer ?

Comment accepter les périodes de douleur ?

Comment diminuer notre mal-être ?

Comment devenir plus libre ?


Et si ça n’arrivait PAS qu’à moi en réalité !


image deComment se libérer de son ego pour trouver le bonheur

Photo @édition de la martinière


Toute notre vie nous devons faire face à des moments compliqués ; la capacité de nous adapter à ces situations est reliée à notre manière d’appréhender nos pensées.

J’ai découvert le docteur Serge Marquis, un auteur québécois. Une amie m’a conseillé de voir sa conférence sur youtube; j’ai acheté son livre et j’ai pris conscience que je tournais en boucle, que c’était mon égo qui me faisait du mal. Voilà d'où venait le problème.


A l’heure où l’on encourage la "croissance personnelle" : l’accumulation des biens et des médailles pour se donner de la valeur et flatter son égo, Serge Marquis; nous invite à faire place à la "décroissance personnelle" ; à apprivoiser nos pensées négatives, il les appelle “les pensouillures” qui nous gâchent la vie et dont le bruit nous empêche de nous concentrer sur le moment présent.


Dans son livre “On est foutu, on pense trop !”, le médecin nous parle du “pensouillard” le hamster qui court dans la tête des gens. Pensouillard est une métaphore de l’égo qui accapare notre attention et se répète “pourquoi lui et pas moi ?” ; “pourquoi ça n’arrive qu’à

moi ?”. La petite voix de l’égo ne s’arrête jamais.


D’après Serge Marquis, l’égo est sans cesse effrayé qu’on ne s’intéresse pas à lui. Il est en perpétuel état d’alerte, essayant de décoder ce qui peut lui apporter - ou lui faire perdre - de l’attention.


Son livre a résonné en moi.


J’ai décidé de me libérer de cet égo qui m'empêche d’être heureuse


image deComment se libérer de son ego pour trouver le bonheur


Si comme moi, tu es fatigué.e de ce tapage perpétuel qui ne mène nulle part, si tu veux commencer le travail vers une paix de l’esprit, l’accès à des pensées uniquement “utiles”, une seule solution : la décroissance.


Prendre conscience que notre cerveau met en marche le hamster est la première étape du travail.


Au travers d’exemples concrets, Serge Marquis nous apprend à nous libérer des pensées qui font souffrir ; à nous libérer du regard des autres ; à renouer avec les choses simples de la vie et en profiter pleinement, l’esprit tranquille.


Grâce à la prise de conscience de mes pensées négatives; j’ai enfin compris d’où venait cette colère en moi. Dès que je sens monter les mauvaises pensées; je respire un bon coup et me dis qu’elles ne servent pas à avancer dans la vie. Je pense aux belles choses autour de moi ; au soutien des autres ; famille ou amis qui m’aident à avancer.


Comment donner moins de place à notre égo


image deComment se libérer de son ego pour trouver le bonheur

Photo@éditions l'Iconoclaste


Je ne peux parler de l’égo sans mentionner l’ouvrage “Trois amis en quête de sagesse” de Christophe André, Alexandre Jollien et Matthieu Ricard. Les maîtres philosophiques ont dédié une partie de leur travail à ce sujet.


Pour eux ; on ne peut pas se débarrasser de l’égo ; on peut juste s’assurer qu’il ne soit pas trop polluant pour les autres et pas trop coûteux pour nous en énergie, en soins...


Il faut selon eux tranquilliser nos pensées, les agitations du "petit moi", pour une juste et saine estime de soi. La compassion ; la générosité ; l’indulgence envers nous-même nous permettent d’y parvenir.


Il faut apprendre à se détacher des retours positifs comme ceux négatifs ; ce sont uniquement des informations, des messages …utiles ou non ; à toi d’en juger.


Pour les trois "sages" ; réduire cette addiction au jugement des autres passe par :

  • la pratique du "nous" plutôt que du "je"
  • la bienveillance dans nos actes et pensées
  • Prendre chaque soir des "douches de gratitude" en songeant aux bonnes choses grandes ou petites que tu as vécu et que tu dois aux autres.


Le livre des 3 amis est très complet ; pas forcément à lire en une fois mais tu peux piocher dans les chapitres.


Comment j’apprends à être libre et plus heureuse


image deComment se libérer de son ego pour trouver le bonheur


Cet ouvrage m’a permis de mieux analyser mes pensées et me libérer des sentiments de honte et de fierté liés aux retours des autres. Ce que pensent les autres sont seulement des informations !


Dans ma démarche de changement ; j'apprends à m'affranchir du regard des autres et cela passe par une tranquillisation de mon égo et une amélioration de l’estime que j'ai de moi.


Dès que j’ai pu intégrer cette idée, j’ai trouvé la voie vers une meilleure énergie.


Le cheminement vers la sagesse ne se fait pas en un jour ; je sais que je suis au début du processus et que c’est un travail de tous les jours mais l’important est de commencer à y poser ses pieds.


Respirons, Focus sur les belles choses et avançons !


Pourquoi ne pas essayer ?


En résumé : pour tranquilliser ton égo :

  • pense déjà que ça n'arrive pas qu'à moi, nous avons tous notre lot de pensées négatives, de souffrances, d'échecs...
  • commence par prendre conscience de cet égo en toi, de tes pensées négatives, vis le moment présent !
  • dès que tu sens cet égo monter en toi, renverse la vapeur en pensant à toutes les choses positives que la vie te donne
  • Tu vas te libérer du regard des autres et améliorer ton estime de toi
  • Cet égo, tu ne peux pas t'en débarasser, il faut apprendre à le tranquilliser pour qu'il nous laisse tranquille
  • Sois dans bienveillance, dans l'indulgence et la compassion. Le regard des autres va glisser sur toi et ne t'atteindra plus.

À bientôt.


À propos de moi : Je m'appelle Marie, je suis en couple et maman de 2 enfants. Ingénieur dans les travaux publics, je débute mon changement !

Partage logo FB logo Twitter logo Linkedin email email

Écrit par Marie

heart

Vos avis

Aucun avis. Sois le ou la première à donner le tien.

Donne ton avis en tant qu'invité.e ou connecte-toi si tu es inscrit.e. Je me connecte

Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.