Revenir aux autres articles

Trouve ta voie avec l'Ikigai

Écrit le 19 juin 2020

heart 3

trouve ton ikigai


Une amie me demandait : " mais en fait, comment je fais pour trouver mon job de rêve ? C'est une illusion ? Je suis complètement perdue. J'ai tellement été habituée à faire ce qu'on attendait de moi que je ne sais plus ce que j'aime vraiment."


Toi aussi, ton job a perdu de son sens. Tu veux passer à autre chose. Mais c'est le trou noir !


C'est normal d'être déboussolé.e. Souvent, la réussite rime avec un bon job, des responsabilités et un bon salaire. As-tu vraiment choisi ce métier ? L'aimes-tu ? Ou t'es-tu efforcé.e de l'aimer ?


Au fond qu'aimes-tu faire ? Et qui es-tu vraiment ? Ce sont des questions que tu n'as pas l'habitude de te poser... Du coup, ça tourne en rond dans ton cerveau. Rassure-toi. Tu es dans la bonne direction car tu as démarré une réflexion. Et tu vas y arriver. Sois juste persévérant.e.


Je vais te parler d'une approche qui vient du Japon.


Connais-tu le mot Ikigai ?


C'est un mot qui veut dire "la raison de vivre".


L'Ikigai est la raison qui te fait te lever le matin. hyper heureux.se et prêt à tout donner pour réaliser ton projet de vie.


Et cette raison de vivre... ça n'est ni le travail acharné, ni la réussite à tout prix, ni la difficulté, ni le statut social, ni la maison... c'est ce quelque chose que tu n'as pas encore trouvé mais qui va faire que ton travail sera génial, utile, passionnant... rempli de sens !


Alors suis l'Ikigai. Cette méthode est simple et elle va te faire ouvrir les yeux. Tu vas te forcer à laisser de côté tes préjugés pour te concentrer sur l'essentiel.


Moi-même, j'ai passé un temps fou à chercher un sens à ma vie et si je n'avais pas commencé, je serais restée coincée dans une vie d'ingénieur qui ne me convenait pas.


Quand j'ai démarré le projet Tinallagi, j'ai fait l'Ikigai qui m'a donné les réponses que je commençais à entrevoir. J'ai été encore plus motivée dans mes choix de vie.


Par où je commence ?


La réponse à ton Ikigai se trouve dans ces 4 questions.

  • Qu’est-ce que tu aimes faire ? Ce sont les activités qui te plaisent
  • Quelles sont les choses ou les activités pour lesquelles tu es doué.e ? Ce sont tes talents
  • Quelles sont sont tes talents pour lesquels tu peux être rémunéré.e ? C’est ta valeur ajoutée
  • Qu’est-ce que tu pourrais faire dont le monde a besoin ? C’est ton impact sur le monde


dessin et description de l'ikigai


Tu ne pourras être heureux.se que si tu trouves ce lien qui réunit ta passion, tes talents, ta valeur ajoutée et ton impact sur le monde.


Sur le schéma, tu peux voir que ton Ikigai est au centre des 4 cercles.


Alors, ça t’enlève un préjugé de la tête. Le travail peut être une passion, il ne se résume pas à nos compétences uniquement.


Par contre, si tu es passionné.e de cuisine et que tu ne fais que ça sans penser à ta valeur ajoutée (ta rémunération), ton bonheur risque de s’arrêter net à un moment donné !!


Habituellement, nous avons tendance à dissocier le travail de la passion ou de nos talents. Nous choisissons un travail pour nos compétences et la passion est considérée comme l’activité du week-end ou des vacances ! Quand mes collègues revenaient de vacances, ils étaient déjà en train de se demander quand ils prendraient leurs prochaines vacances. Ils vivaient un quotidien routinier et morne en attendant leur moment de plaisir.


J’avais une copine qui avait une passion. Elle la pratiquait le week-end. Pas question que sa passion devienne son boulot. Elle avait peur de ne plus éprouver le même plaisir.


Et bien en fait, il est possible d’avoir tout en même temps.


Si tu aimes le cinéma, ça ne serait pas génial d'être rédacteur d'une revue de cinéma ou critique ou réalisateur...


Ou alors si tu adores la nature, tu ne te verrais pas être dans la nature tout le temps ?


Si tu aimes ton boulot, tu ne serais pas heureux.se de te lever tous les matins en te mettant vite au travail ?


Alors, comment tu le trouves ton Ikigai ?


comment creer son ikigai


On va creuser ensemble les 4 questions et tu vas chercher tes réponses sans te soucier des autres ou de tes peurs. Tu vas aller au plus profond de toi. Tout ne viendra pas instantanément. Prends un peu de temps, ça vaut le coup d'investir son temps pour être heureux.se.


Ce que tu aimes

Quelles sont les activités qui te procurent un sentiment de bien-être ? Tu es tellement absorbé.e dans cette activité que tu ne vois plus le temps passer. Elle peut être liée au travail, à ta vie sociale, à la famille, à tes enfants. Tu peux aussi penser à une activité culturelle, un sport.


Si tu trouves cette réflexion trop compliquée, replonge-toi dans ton enfance, qu’aimais-tu faire ? Tu peux même questionner tes parents, tes frères et tes soeurs. Quand on est enfant, on n’est pas réceptif aux jugements. On n’a aucune limite. Donc, tu devais faire des choses que tu aimais sans te poser de questions.


Tes talents

Quels sont les domaines dans lesquels tu es doué.e ? Nous avons tous.toutes des capacités intellectuelles, sportives, manuelles…As-tu une bonne organisation ? Sais-tu écouter les gens ? As-tu toujours des bonnes idées ? Ou alors, tu es bon en dessin ? Tu t’exprimes hyper facilement. Tu sais analyser une situation. Tu racontes des histoires géniales aux enfants...


Ta valeur ajoutée

Là ça se corse un peu. Il ne suffit pas d’être doué.e et d’aimer faire les choses. Il faut qu’elles apportent une valeur ajoutée. En gros, il faut que tu puisses en vivre.


Ça peut être le travail bien fait, tu es minutieux.se, attentif.ve à tous les détails. Ou alors tu proposes un service hyper créatif ou alors, tu es hyper calé.e en logistique, avec toi, tout est bien organisé. Autre exemple, tu sais gérer ton équipe avec empathie et elle se donne à fond dans les objectifs fixés. Tu fais des plats magnifiques en 15 minutes. Tu regardes une personne et tu sais si elle est triste. Tu fais des massages d’enfer...


Les causes qui seront bénéfiques au monde

On se sent plus utile quand on a un impact sur notre communauté ou sur le monde ! N’ayons pas peur de voir grand ! Alors quelle cause te tient à coeur ? Qu’est-ce que tu veux changer ? Ralentir la société de consommation ? Améliorer la solidarité ? Rendre les gens en meilleure santé ? Pratiquer l’éducation positive ?


Tu vas bien bientôt connaître ton Ikigai


Il ne te reste plus qu’à recouper les réponses à tes 4 questions pour trouver ton Ikigai. Je vais t'aider avec des exemples concrets.


tableau des réponses possibles pour remplir son ikigai


Maintenant, tu vas y arriver. Pense à tes 4 réponses. Et essaie d'imaginer le job qui te ferait rêver, la vie qui te ferait te lever le matin. Quelle serait ta journée idéale demain ?


C'est un cheminement. Ne t'obstine pas si tu ne trouves pas de suite. Souvent, les idées deviennent claires quand tu fais autre chose, quand ton esprit est plus libre. Alors prends le temps nécessaire pour trouver ton Ikigai et tu verras, tu vas te laisser aller à de nouvelles idées que tu n'aurais jamais imaginées pour toi avant. Tu vas oser. Tu vas agir.


Dans tous les cas, tu auras fait un pas en avant.


À très vite.

Partage logo FB logo Twitter logo Linkedin email email

Écrit par Gwladys

heart

Vos avis

1 avis.

Donne ton avis en tant qu'invité.e ou connecte-toi si tu es inscrit.e. Je me connecte
avatar
Aurélia
(19/06/2020)

Des questions essentielles pour être en phase avec soi même! Cherche ton Ikigai et tu te trouveras... Merci tinallagi!

heart 1 shareReporter

Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.