Emmanuel s'est reconverti en artisan tisanier et agriculteur

Calvisson
Avant J'étais journaliste pour la télévision.

Situation

Je vis en couple et nous avons une fille de 6 ans. Avec ma famille, nous avons changé de vie en 2016. J'ai 42 ans.

Histoire

“Je suis journaliste pendant 15 ans pour une chaîne d'infos à Paris, quand je fais un burnout. Moi qui avais choisi ce métier pour alerter l’opinion sur les enjeux environnementaux je me retrouve à chroniquer les réseaux sociaux, slalomant entre des images d’ultra-violence bien réelles, des « fake news » et des infos de divertissement sans intérêt.

Plus rien n'a de sens. Je me sens vidé, fatigué. Je suis en mode automatique. Des semaines passent. Je n'ai plus goût à rien. Et je sens que je dois faire quelque chose si je veux changer. Durant un de mes reportages, j'avais rencontré un chamane au Pérou et j’ai senti que je devais aller le voir.

Pendant mon séjour dans la forêt amazonienne, on m’a soigné avec des plantes, je me suis reconnecté à la nature, à la beauté, à la vie. Les plantes me guérissent, c'est le déclic, je vais consacrer le reste de ma vie à leur étude, leur culture et leur promotion.

De retour à Paris, je me forme. Je quitte mon travail. Aujourd'hui, je suis paysan-herboriste sur la terre de mes ancêtres. J'ai tout lancé moi-même. J'apprends, je découvre une autre vie, je cultive mes plantes et compose mes tisanes que je vends sur les marchés, dans des épiceries bio et en ligne. Je me sens enfin à ma place, aligné, tout est fluide maintenant.

Ma plus grosse difficulté traversée : après près de deux décennies de salariat, il m’a fallu me convaincre que je serai capable d’être entrepreneur et de générer des revenus par ma seule activité. Au départ, j’en doutais mais le seul moyen de savoir si j’en étais capable était de me lancer, d’abord dans le commerce puis dans l’agriculture. Aujourd’hui je ressens et sais que je suis en voie d’y arriver.

Ce dont je suis fier : planter des arbres… en novembre 2019, avec un groupe d’amis et une vingtaine de volontaires rencontrés via les réseaux sociaux nous avons planté 400 arbres en une journée, pour réaliser des haies de protection et refuges à biodiversité sur mes parcelles. C’était la première fois que je pilotais une telle opération et cela a été un moment de partage et de joie intenses : les arbres ont le pouvoir de réunir les hommes et de les rendre infiniment heureux !

Ce que je veux transmettre en tant que mentor : de la confiance, de l’enthousiasme, montrer que ses rêves sont à portée de mains, avec un peu d’inspiration et beaucoup de transpiration !"

photo gallerie mentor Emmanuel.r.mentor photo gallerie mentor Emmanuel.r.mentor photo gallerie mentor Emmanuel.r.mentor

Pour en savoir plus sur Emmanuel

https://www.unconditionallovebyplants.fr/

https://www.facebook.com/unconditionallovebyplants/

https://www.instagram.com/unconditionallovebyplants/

×

Abonne-toi à notre newsletter du changement !

Reçois des articles inspirants, nos conseils et des témoignages pour réussir ton projet de vie.